L'antre du Yéti

Forum de savoir, d'expérience et de réflexion pour personnes de bon-sens.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» LE COUTEAU
Lun 28 Mai - 17:55 par Arminius von Teutoburg

» AUX INVITÉS
Dim 20 Mai - 13:13 par Arminius von Teutoburg

» Les aciers.
Ven 18 Mai - 18:24 par Le Yéti

» Evolution et renomage du forum.
Ven 4 Mai - 8:06 par Le Yéti

» DÉSARMER LES PEUPLES
Dim 15 Avr - 18:29 par Arminius von Teutoburg

» …in corpore sano.
Dim 15 Avr - 15:39 par Pelerin031

» HUMOUR
Ven 6 Avr - 11:20 par Arminius von Teutoburg

» Accent.
Mer 4 Avr - 19:03 par Pelerin031

» AMÉLIORATION DU FORUM
Mar 3 Avr - 8:43 par Annia24

» Esrit sain, sain d'esprit et Saint-Esprit
Mer 28 Mar - 19:05 par Trabus

» Présentation et REGLEMENT de ce forum.
Mar 27 Mar - 6:21 par Le Yéti

» LA SCIE
Jeu 22 Mar - 1:15 par Pelerin031

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Sam 14 Fév - 20:24
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 …in corpore sano.

Aller en bas 
AuteurMessage
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 424
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 65
Localisation : Île de France

MessageSujet: …in corpore sano.   Jeu 5 Avr - 12:04

Jeudi 5 avril 2018

Mens sana in corpore sano, s'il y a bien des choses incertaines et aléatoires, ce sont bien celles-là.
Dès avant la naissance et tout au long de la vie, elles sont sujettes à altérations que la nature et la science atténuent ou amplifient.


Le corps et l'esprit évoluent et involuent indépendamment de la volonté de l'être auquel ils appartiennent. Il ne peut les retarder, les modifier qu'un temps, variable chez chacun.


Il faut se garder de les idéaliser, pour ne pas tomber dans les travers  fanatiques de discrimination et d'exclusion eugénistes.


Tant qu'on peut se maintenir en état, c'est parfait. Quand les accidents de la vie abîment l'organisme et qu'ensuite, il se répare mal à cause de l'usure due à l'âge et d'autres facteurs, il faut s'adapter et gérer le handicap.


S'il suffisait de ne pas pour ne pas, ne serait-ce pas merveilleux ? la réalité est toute autres et aveugle. On la dit cruelle, elle est indifférente dans sa neutralité.


Qui a une santé de fer, doit se garde de la rouille !
Revenir en haut Aller en bas
Pelerin031



Messages : 337
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 64

MessageSujet: Re: …in corpore sano.   Dim 15 Avr - 15:39

Les satires de Juvénal t'ont marqué Arm. Plutôt que d'implorer les dieux mieux vaut avoir un corps sain et un esprit sain.
Parfois c'est l'un qui flanche, pour d'autres, ce sera l'inverse.
Qu'est-ce qu'il vaut mieux ? ma foi, je n'en sais rien, on s'adapte à ce qu'il nous reste.
Il y a 21 déjà que j'ai créé cette maxime qui m'est personnelle : Accepte ce qui est, adapte ce que tu peux.
De ce que la vie m'a appris, l'égalité entre les hommes n'est qu'une utopie malsaine qui engendre les névroses.
Que ce soit en santé ou en mental, dès la naissance, l'inégalité est là, effective et cruelle pour le démuni.
Il faut le savoir, le comprendre et l'intégrer dans nos données. Cela devrait-être inscrit sur le fronton de nos bâtiments publiques et fort de cette constatation, on se doit, comme un devoir sacré, d’œuvrer pour inverser cette fatalité.
Maintenant, la fatalité ne doit pas nous faire baisser les bras. Il nous est toujours loisible d'influer sur elle, par le soin que nous apportons à notre santé physique et mentale.
C'est la paresse qui créé les faiblesses.
Si tu as du diabète, tu ne manges pas une tablette de chocolat, si tu te prends une raclée, tu attends d'être guéri et tu retournes au combat avec un manche de pioche ou que sais-je qui compense ta faiblesse et tu te bats jusqu'à ce que l'adversaire ne bouge plus.
Rien ni personne ne doit te dicter le chemin que tu dois prendre.
c'est ça que nous devons enseigner, entre autres matières, qui ont une égale importance, à nos enfants.
Forsan et haec olim meminisse juvabit, c'est tiré d'un extrait de l'Eneïde de Virgile.
Revenir en haut Aller en bas
 
…in corpore sano.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui va piano va sano! presque 10kg en 6 mois.
» similitude entre mots normands et mots amérindiens
» mauvaises odeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du Yéti :: Salon :: Dans un corps sain-
Sauter vers: