L'antre du Yéti

Forum philosophique (et survivaliste) PRIVÉ mais accessible à ceux qui ont les pieds sur Terre et la tête dans les nuages.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» AMÉLIORATION DU FORUM
Sam 16 Sep - 17:40 par Arminius von Teutoburg

» Trabus & Arminius Modos
Ven 15 Sep - 6:18 par Le Yéti

» FORMES ET TYPES DE COUTEAUX
Mar 12 Sep - 13:56 par Arminius von Teutoburg

» LE COUTEAU
Lun 11 Sep - 17:02 par Arminius von Teutoburg

» INDEX ALPHABÉTIQUE
Mar 5 Sep - 5:47 par Le Yéti

» LA SERPE
Sam 2 Sep - 17:50 par Arminius von Teutoburg

» LE CISEAU À BOIS
Sam 2 Sep - 17:43 par Arminius von Teutoburg

» HUMOUR
Lun 28 Aoû - 16:03 par Trabus

» Choix PERSONNEL d'un calibre.
Ven 18 Aoû - 13:46 par Arminius von Teutoburg

» État technique du forum.
Ven 18 Aoû - 12:45 par Arminius von Teutoburg

» Hache : Husqvarna ou Wetterlings ?
Ven 12 Aoû - 8:37 par Arminius von Teutoburg

» Les différentes armes que j'ai testées
Lun 11 Juil - 18:05 par Trabus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Sam 14 Fév - 20:24

Partagez | 
 

 Les aciers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Yéti
Admin
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 45
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Les aciers.   Sam 11 Avr - 14:57

Il existe grosso-modo quatre catégories d'aciers :
- Les aciers carbone ("ordinaires").
- Les aciers inox (plus ou moins inoxydable mais jamais totalement).
- Les aciers spéciaux (pour certains outils ou l'industrie).

Et enfin .... L'acier à ferrer les ânes !
C'est-à-dire tout ceux qui ne valent rien ; bien souvent à cause d'un mauvais traitement thermique (lorsqu'il a été fait !).


De base ACIER = FER + CARBONE + TRAVAIL.
En fait : ACIER = Fer + Carbone + Additifs + Travail.

Que vient faire le travail là dedans ?

Il est déterminant (en amont) car au delà de sa seule composition, plusieurs facteurs interviennent dans la qualité de l'acier obtenu.
(De même qu'en aval les traitements thermiques apporterons à l'acier la touche finale à ses caractéristiques physiques.)

Deux exemples :
 


Le carbone :

Il ne rend l'acier potentiellement plus dur bien que sa dureté finale viendra en grande partie de la trempe.
Il lui donnera un meilleur tranchant ainsi qu'une meilleure tenue de coupe (ou rétention) mais le rendra également plus cassant.
- 0,5% à 0,75/0,9% : aciers carboné "standards".
- 1% à 2% :  aciers fortement carbonés.
- 2% à 6,6% : fonte.

POUR : bon tranchant et rétention du tranchant.
CONTRE :
- Plus ou moins cassant et peut donc s'ébrécher.
- S'oxyde.
- Laisse un goût à la nourriture.

Par exemple, l'Opinel traditionnel (non-inox) est en acier 1055 (Anciennement XC55) donc à 0,55% de carbone.


[b]L'inox :[/b]

Par ajout de Chrome, l'acier devient plus ou moins résistant à l'oxydation mais également plus "gras".

POUR :
- (Très) peu d'oxydation donc facilité d'entretien.
- Pas de goût à la nourriture.
- Moins cassant mais ferra plus facilement une "dent" sur le côté.

CONTRE :
- Tranchant généralement moins bon et surtout moins bonne tenue en coupe.


Les Aciers spéciaux :

Ici, toutes les fantaisies sont possibles car ils contiennent divers additifs dont certains leur confèrent certaines qualités, les autres ne servant que de "liants" métallurgiques afin de permettre certains alliages.

Le molybdène et le vanadium sont par exemple fréquemment utilisés pour les outils (c'est eux qui ont fait la réputation de Facom). Ils rendent l'acier moins cassant et plus résistant à l'abrasion et à l'usure. (Tout comme le manganèse.)

Par exemple la qualité remarquable des Rat7 et autres Becker (ainsi que la plupart des Ka-Bar) leur vient en grande partie du fait qu'ils ne sont pas en simple acier 1095 (0,95% de carbone) mais en 1095 "chrome vanadium".


Trempe et dureté.

La dureté finale d'un acier vient de ses traitement thermiques dont la trempe (durcissage) puis le recuit (redonne de la souplesse à la lame, l rend moins cassante mais sans lui faire perdre sa dureté).

Chaque nuance d'acier à une dureté maximale POSSIBLR, à condition d'utiliser la méthode de trempe appropriée (à l'air, à l'eau, à l'huile, température et temps de chauffe, vitesse et précision de la plongée de la lame dans l'eau ou l'huile, etc.).

Parmi tout les indices de dureté existants, c'est l'indice Rockwell, noté HRC qu est généralement retenu.
Plus il est élevé et plus le matériaux est dur.
Cela ira généralement MAIS PAS FORCÉMENT de paire avec un risque accru que la lame se casse ou s'ébrèche.

La résistance d'une lame à la casse o à l'usure, sa qualité de coupe et de rétention de coupe dépendent aussi grandement de la nature de l'acier (austénitique, martensitiques ...) ainsi que du travail de forge et bien entendu de l'ensemble des traitements thermiques appliqués.

L'HRC idéal est d'environ 57 (+/- 1).


"Le plus difficile n'est pas de savoir mais d'accepter." Moi.


Dernière édition par Le Yéti le Dim 3 Mai - 10:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://antre-yeti.forumactif.org
Le Yéti
Admin
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 45
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: Les aciers.   Sam 11 Avr - 15:13

Classement des aciers ...

Plus de détails : Les principaux aciers utilisées en coutellerie.



Le merdier qu'a été ce classement ...
Dans l'idée, du "meilleur" au pire" mais d'un point de vue purement pratique (retexs) et global, indépendamment du tarif et ne mettant donc pas en valeur les qualités ou avantages particuliers de tel ou tel acier.
NB : certains aciers comme des inox sont en réalité des carbone spéciaux ; je m'en suis tenu au résultat et au communément admis même si techniquement c'est faux, ce qui explique les qualité des aciers hauts de gammes, à la fois inox et carbone.

J'ai souligné les meilleurs compromis. Pour un besoin spécifique, il faudra se porter sur d'autres nuance et y mettre le prix ...

Légende :
[Inox] [Carbone] [Spécial] Désignation (x% Carbone - Dureté HRC)

4 aciers de référence, à titre purement indicatif pour le néophyte :
- Archétype de l'acier "pur" = 1075/XC75 (0,75% - 60 HRC)
- Acier carbone allié = 1095 CroVa (Chrome vanadium).
- 1er acier Inox valable = 440C.
- Référence inox moderne = VG10.


Très haut de gamme.
N690 (60) : La Rolls des inox ... Au prix d'une Rolls !
VG-1 (1% C - 60 HRC)

Haut de gamme.
S30v (1,45% C - 62 HRC) :
CPM154 (154cm amélioré) & ATS-34 :
[S]O1
VG-10 (1,1% C - 59-62 HRC (59-62)[/b]
154CM (1,05 C - 61 HRC) : TB mais trop cher et dépassé.
D2 (1,6% C - 61-62 HRC)
[C]1095 "Chrome Vanadium"
NB : à ne pas confondre avec du 1095 "simple" non allié (anciennement XC95)

Moyenne gamme.
Aus8 (0,8% C - 58-59 HRC)
Éxiste aussi en Aus10 à 1% C - 59 HRC.
Aus6 (0,65%C - 56-57 HRC)
1.4116 (56-57)
440C & 420HC
8Cr13MoV (0,8 C - 58 HRC)
440B (57-58) & 440A (57-56)


RAPPEL : les traitements thermiques font une énorme différences !
Ils dépendent du savoir faire du fabricant.


C'est pourquoi les bons forgerons, artisanaux ou industriels, peuvent parfois se montrer audacieux dans le choix de leur acier.

3 exemples (Geber BMF, Carl Schlieper & Kershaw) :
 

De plus, certain forgerons industriels n"hésitent pas à demander aux métallurgistes des nuances d'acier spécifiques "tout de leur cru" alors que c'est parfois l'inverse pour certains "débiteurs de pacotilles". Clin d'œil.

Deux francs-tireurs :
 
[/b]


"Le plus difficile n'est pas de savoir mais d'accepter." Moi.


Dernière édition par Le Yéti le Lun 13 Avr - 13:15, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://antre-yeti.forumactif.org
Cucaracha

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: Les aciers.   Sam 11 Avr - 17:36

Ne nous laissons pas non plus aveugler par les étiquettes à l'heure d'acheter du matos coupant. J'ai par exemple de très bons couteaux en acier 440A, un inox bas de gamme. Et j'ai lu sur un forum de coutellerie qu'un même bon acier peux donner de très bons et de très mauvais couteaux (le 12C27, pour ne pas le nommer, par exemple).

Il vaut mieux juger au cas par cas qu'en géneral Scratch.


"Celui qui nie l'existence des Dieux, est aussi sot que celui qui vit dans la crainte de Leur courroux." Conan le Cimerien
Revenir en haut Aller en bas
Le Yéti
Admin
avatar

Messages : 495
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 45
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: Les aciers.   Dim 12 Avr - 15:05

Tout à fait.
Et le couteau auquel tu penses est précisément un exemple que je vais développer. Clin d'œil.

J'ai offert à un ami un couteau inox "à pas cher", très simple et très léger (avec une poignée basique en caoutchouc moulé ...) et pourtant c'était l'une de mes meilleures lames !
Il ne prend presque pas l'oxydation, offre un très bon tranchant et le retient ma foi très correctement. Je ne me souviens plus du prix mais je ne l'avais pas du tout payé une fortune ! (Regrette surtout de ne pas en avoir acheter plusieurs .... Mais quel con !  Quel con ! )


[EDIT]
Je viens de bien me prendre le chou à mettre en place de manière plus exploitable le classement des principaux aciers. (Misère ce merdier ! Et je n'ai pas fini !!!!  Quoi !!!?  KO. MàJ à venir : les détails de chaque nuance.).
Comme il y a trop à dire, et surtout trop d'exceptions ...


"Le plus difficile n'est pas de savoir mais d'accepter." Moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://antre-yeti.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les aciers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les aciers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cabale d'aciers noirs
» Le clan des nuages d'aciers
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Historique des royaumes d'aciers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du Yéti :: Section publique. :: Parlons MATOS :: Taillanderie (Couteaux)-
Sauter vers: