L'antre du Yéti

Forum philosophique (et survivaliste) PRIVÉ mais accessible à ceux qui ont les pieds sur Terre et la tête dans les nuages.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Hache : Husqvarna ou Wetterlings ?
Ven 12 Aoû - 8:37 par Arminius von Teutoburg

» Les différentes armes que j'ai testées
Lun 11 Juil - 18:05 par trabus

» Pour nos proches.
Mer 2 Mar - 12:46 par Arminius von Teutoburg

» Confidentialité égratignée.
Lun 16 Nov - 14:42 par Le Yéti

» c'est mon travail
Ven 23 Oct - 9:55 par airjet

» Le lance pierre
Mar 22 Sep - 10:37 par Arminius von Teutoburg

» État technique du forum.
Dim 20 Sep - 17:34 par Anteaus

» LA PELLE PIOCHE
Sam 25 Juil - 18:55 par Arminius von Teutoburg

» Présentation et charte du forum.
Mer 22 Juil - 12:49 par Le Yéti

» LA SCIE
Lun 20 Juil - 11:47 par Le Yéti

» rechargement pour le 9mm
Ven 17 Juil - 20:13 par trabus

» COUTEAU DE CAMP
Mer 15 Juil - 12:43 par Le Yéti

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Sam 14 Fév - 20:24

Partagez | 
 

 COUTEAU DE CAMP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
felo le bucheron



Messages : 50
Date d'inscription : 21/12/2014

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 0:51

J'avoue que sur ce coup là je prends pas la tronçonneuse Mort de rire.

Je suis plus classique
opinel
mora
hache plâtrier ou serpe italienne selon ou je suis
scie d'élagage fixe avec son fourreau

Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha



Messages : 214
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 0:58

felo le bucheron a écrit:
J'avoue que sur ce coup là je prends pas la tronçonneuse Mort de rire.

Heureusement pour toi, je t'aurais traité de bourrin aussi sec Rit. Rit. Rit.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 1:08

si vous voulez voir tous les couteaux , haches , épées , machettes sur le marché :

knife depot.com
Revenir en haut Aller en bas
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 64
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 11:22

« Vous constaterez que je ne cite que très rarement des marques… » et « Nous sommes suffisamment adultes, enfin, je crois, pour ne plus comparer nos trousses d'écolier pendant la récré. » S'appliquent à tous les matériels.
Il faut sortir quelque peu de sa vision personnelle qui est rarement objective : chacun à sa Maîtresse de fer. Parfois plusieurs ce qui crée des problèmes. Jsh !

C'est plus la forme et les dimensions de tout ou partie d'un objet qui lui confèrent telle (s) ou telle (s) qualité (s), ce sont d'elles dont il faut discuter. L'objet en lui-même appartient à une catégorie de formes ; les fabricants en adoptent en général plusieurs pour satisfaire les désirs divers de leur clientèle. Certes, on ne peut éviter de citer des marques quand elles produisent un (des) modèle (s) qui font référence. Il y a bien sûr la qualité de la fabrication attachée à un nom, toutefois celui-ci, ne doit pas servir à en masquer une moindre parce que l'article n'est pas dans sa version de luxe, avec des matériaux précieux et une finition peaufinée. Dire que tel couteau par rapport à tel autre est plus efficace pour couper d'une certaine façon parce qu'il est plus long, plus lourd, d'un dessin plus performant pour cette action, ce n'est pas déroger. Chaque objet est en principe « optimisé » pour une ou deux tâches particulières. Ceux qui en font plusieurs, sont rarement un bon compromis pour toutes les exécuter : mon monstre n'y échappe pas.

Une dague à lame lancéolée est faite pour percer, une lame de type droite ou Bowie est à la fois d'estoc et de taille et un gros utilitaire. D'autres, outre leur fonctionnalité ont des silhouettes ornementales telles les lames ondulées (sinueuse) de certains kriss malais ou javanais, bien que cette arme ne sert jamais. Beaucoup de lames dites yatagan n'ont rien à voir avec lui, il suffit d'aller au musée des antiquités de Saint-Germain-en-Laye pour constater que ce dessin existe depuis l'âge chalcolithique, on le rencontre avec la Falcata grecque et le kukri népalais qui est une exagération de sa forme. Qui copia l'autre ? Bien sûr, il y a tous les autres couteaux régionaux et nationaux tel le facon des gauchos argentins très similaire au toothpick* de l'Arkansas, bien que ce dernier soit plus une dague, tous deux sont d'inspiration européenne quoi qu'on en dise. Toutefois, la forme du facon, se rencontre partout dans le monde, et pas seulement dans nos cuisines.
C'est pourquoi, les mérites des uns et des autres se valent, même s'ils sont discutables selon l'usage qu'on en fait.
Pour conclure, le meilleur couteau (ou tout autre objet) est celui qu'on a quand on en a besoin et tous les « spécialistes » reconnus comme tels et avérés sont d'accord sur ce point.
Un chirurgien n'opère pas au sabre d'abordage, un cuirassier ne charge pas avec un bistouri.
* Un des ancêtres du Bowie.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:00

Le kukri, ne descend pas de LA falcata c'est une coïncidence technique le kukri est un descendant du '' muplah ''

tu prêches à un converti depuis bientot 30 ans je forge traditionnel et j'ai forgé dans une démarche d,archéologie expérimentale des lames de l'âge du bronze au sabre de cavalerie

Je peux dire que tu as une démarche claire et cohérente dans tes propos
Je confirme
Revenir en haut Aller en bas
Cucaracha

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:20

On parle beaucoup de lames, mais pas trop de manches. Pourtant ils ont aussi leur importance pour optimiser certaines "aptitudes" du couteau. Comme le manche transversal du kattar et autres push daggers. Mais bon, on sort aussi un peu du sujet, là Clin d'œil.


"Celui qui nie l'existence des Dieux, est aussi sot que celui qui vit dans la crainte de Leur courroux." Conan le Cimerien
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:32

On sort pas du sujet ! ça compte pas pour des prunes un bon manche! et un bon garde ça sauve des fingers !
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:37

Il y a la petite histoire des lames qui compte aussi !

EX: le couteau à beurre et le HMS Bounty

Suite à la mutinerie du Bounty la marine royale a décrété que les pointes des coutelas des matelots embarqués devaient être émoussés afin de ne pas faciliter les mutineries et de là vient le couteau à tartiner les roties (aussi bête que ça)
Revenir en haut Aller en bas
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 64
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:46

Je ne dis pas que le kukri dérive de la falcata, je parle de la similitude de formes, en faisant remarquer que le couteau népalais à la sienne plus prononcée que celle de l'épée grecque et, je pose la question : qui copia l'autre ? Ne perdons pas de vue que dans l'Antiquité, les échanges commerciaux, donc de cultures, entre contrées lointaines étaient beaucoup plus importants qu'on le croit aujourd'hui. Il faut aussi garder à l'esprit que les mêmes objets, à cause d'une fonction identique, on été inventés simultanément dans plusieurs endroits de la planète, avec quasiment les mêmes silhouettes et dimensions, sans qu'il y ait forcément concertation.


Dernière édition par Arminius von Teutoburg le Sam 27 Juin - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pelerin031



Messages : 288
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 63

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Lun 22 Juin - 23:55

J'ai le RAT parce qu'on me l'a offert sinon, j'aurai pris un couteau un tout petit peu plus lourd et une lame un peu plus longue.

La pointe du RAT est trop grosse pour faire des montages et des trous fins alors j'ai viré l'étui et je l'ai refait en cuir avec une place pour une deuxième lame plus fine qui fait bien ce boulot.

En définitive, plutôt qu'emmener une arme avec moi, je préfère avoir trois couteaux. Un gros pour péter tous les bois que je veux, un moyen pour faire un boulot un peu plus fin et un pour fignoler.

Les manches se changent facilement, on peut faire la forme qui convient parfaitement à notre main.
Revenir en haut Aller en bas
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 64
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Mar 23 Juin - 0:13

Thomas.

Pour être exact, hors du mythe et de la légende hollywoodiens, les couteaux de marin étaient sans pointe depuis bien avant. Les gabiers montant dans la mature, ils pouvaient laisser tomber leur couteau avec le risque d'accidents que ça représentait. C'est pourquoi ceux de fabrication moderne sont dit en « pied de mouton ».

Voici ce que dit le règlement de la Royal Navy au milieux du XVIIIe siècle :
La forme de sa lame répond à quatre critères : pointe émoussée non perforante pour limiter les dommages en cas de chute de la mature ; arrêter un cordage, ne pas abîmer les vêtements ou les voiles, servir de tournevis.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Mar 23 Juin - 0:16

+1 j'ai tapé avec les données que j'avait
qui ne sont pas hollywoodiennes ( pour fins d'archives ) Rit..gif" alt="Rit.!" longdesc="52" />
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Blackburn



Messages : 77
Date d'inscription : 29/05/2015

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Jeu 25 Juin - 21:14

as-tu l'année de ton rêglement? parce que ayant consulté mes sources et ayant lu le procès verbal de l'examen du Capitaine Bligh 1791
Revenir en haut Aller en bas
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 64
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Ven 26 Juin - 11:45

Malheureusement, je n'ai plus le millésime, mais je l'ai trouvé sur internet. Toutefois, il est possible qu'il soit postérieur. Bien qu'il semble que ce soit un extrait du « Black Book » de la RN qui resta longtemps en vigueur.
Revenir en haut Aller en bas
Le Yéti
Admin
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 45
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Sam 27 Juin - 12:03

Arminius von Teutoburg a écrit:

Comme tu dois t'en douter, je n'en ai pas qu'un, d'ailleurs si tu regardes bien, le monstre est très inspiré du MOD.

Oui, c'est un habile croisement entre un MOD et une machette Bolo.

Illustrations :
 

Il ressemble comme deux goutes d'eau au second couteau que j'avais dessiné étant ados.
En pliant, l'Opinel me convenait parfaitement mais en "petit" fixe, j'avais dessiné le ... Becker BK2 ! Mais en 4,5mm d'épaisseur seulement.

Et en couteaux de camp "lourd", juste un peu plus petit qu'un coutelas, j'avais dessiné un couteau quasi comme le tien mais avec une lame un peu moins large, épaisse de 5/5,5 mm et sans toutes les stries mais avec une encoche pour le doigt à la base du tranchant.
La garde était assez prononcée et ses extrémité recourbées vers l'avant afin de ne pas rester bloquée dans des vêtements ou dans la peau.

Pour un tel couteau, un marteau (pommeau) est indispensable et idéalement, taillé dans la masse. Le pommeau doit également être en bec de perroquet efficace (rebiquer pour empêcher le couteau de s'échapper) car avec ses dimension et son poids, une telle lame à vite fait de glisser de la main lors des coupes à la volée.

Pour le choix du métal, je m'étais rabattu sur du XC75 (désormais 1075) plus souple et plus facile à affuter. Mais du 1095 avec une trempe sélective me parait effectivement plus séduisant ! Content.


Ce type de couteau existe en petite taille pour 40€ :

Condor "Nessmuk".


Mes choix ...
Éprouvés et adaptés à ma morphologie, mes objectifs, façon de faire et autre exigences (inox, polyvalence, entretien, sécurité, etc...)
Ils ne sont pas forcément parfaits à mes yeux mes représentent d'excellents compromis parmi ce que j'ai pu essayer, sachant que je n'ai pas fait le tour du marché.

Sur "une ile déserte" :

German Expédition Knife (Inox X90CrMoV18).
+ plaquettes faites maison.

En mode "Davy Crocket" :

Buck 124 (Inox 420HC, de nouveau commercialisé).

En Mode "Dimanche" ou "tout venant" :

CS Bushman ...


Et toujours dans le sac d'évac ...


"Le plus difficile n'est pas de savoir mais d'accepter." Moi.


Dernière édition par Le Yéti le Mer 15 Juil - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://antre-yeti.forumactif.org
Cucaracha

avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Sam 27 Juin - 17:10

Le seul couteau que je me suis jamais fait, c'était pour "recycler" une machette cassée, en Côte d'Ivoire. La forme génerale était celle du Bushman "normal", le manche était fait de plusieurs couches de lanière de chambre à air. Des fois quand j'y pense, cétait un bon couteau, son seul défaut était la mauvaise rétention de fil. Mais bon, il était facile à aiguiser Tranquille.

Mon choix en couteau de camps... Bon, déjà, je ne suis pas très sûr de l'utilité réelle d'une si grande lame. Et comme moins je porte, mieux je me porte... Mais, au cas ou, j'ai mon BMF dans mon BOB aussi, et j'utilise parfois mon Bushman Bowie pour le fun. Pour le tout venant, Mora, ou mon petit Gerber "Profile". A noter que tous ces couteaux sont "améliorés" d'un mini kit de survie (feu, pierre à aiguiser, parfois quelques mêtres de paracord) Scratch.


"Celui qui nie l'existence des Dieux, est aussi sot que celui qui vit dans la crainte de Leur courroux." Conan le Cimerien
Revenir en haut Aller en bas
Le Yéti
Admin
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 45
Localisation : Bordeaux.

MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   Mer 15 Juil - 12:43

Avec plus de recul je suis franchement emballé par le CS Bushman !

CS explique qu'ils se sont inspiré des bushmen australiens qui transportent un minimum de choses, chaque objet devant alors être fiable et le plus polyvalent possible.
Pari réussi pour cette lame.

Le manche rond, conique et sans garde est relativement dangereux mais au final pas tant que ça pour qui a l'habitude de tenir un couteau.

Quant à la lame, hormis le fait qu'elle n'est pas faite pour des travaux lourds, elle reste extrêmement pratique, polyvalente notamment de par son galbe remarquablement étudié.
Globalement ce couteau offre un très bon compromis poids/maniabilité/puissance.
Et pour ceux qui n'ont pas de canif, il peut servir de couteau de table sans que ce ne soit trop pénible.

Mes estimations :
NB : non testé comme fer de lance.

Gros ébranchage *----
Ébranchage moyen **---
Manger **---
Débroussailler ***--
Sculpter ***--
"Piquet de tente" ****-
Cuisiner ****-
"Dépiauter" ****-
Petit ébranchage *****


Franchement pour 30€, il n'y a pas à aller chercher plus loin !
Faut juste prévoir une hachette pour de plus gros travaux mais de toute façon, à chaque tâche son outils.


"Le plus difficile n'est pas de savoir mais d'accepter." Moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://antre-yeti.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: COUTEAU DE CAMP   

Revenir en haut Aller en bas
 
COUTEAU DE CAMP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 2 vs 2 1500pts par camp
» Tir/Magie de suppression d'appoint: couteau-suisse ou gadget
» GDT couteau couleurs spécial.
» Soirée feu de camp & Cie. [pv Joyce]
» [Hist] le camp de Plaszow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du Yéti :: Section publique. :: Parlons MATOS :: Taillanderie (Couteaux)-
Sauter vers: