L'antre du Yéti

Forum philosophique (et survivaliste) PRIVÉ mais accessible à ceux qui ont les pieds sur Terre et la tête dans les nuages.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» AMÉLIORATION DU FORUM
Sam 16 Sep - 17:40 par Arminius von Teutoburg

» Trabus & Arminius Modos
Ven 15 Sep - 6:18 par Le Yéti

» FORMES ET TYPES DE COUTEAUX
Mar 12 Sep - 13:56 par Arminius von Teutoburg

» LE COUTEAU
Lun 11 Sep - 17:02 par Arminius von Teutoburg

» INDEX ALPHABÉTIQUE
Mar 5 Sep - 5:47 par Le Yéti

» LA SERPE
Sam 2 Sep - 17:50 par Arminius von Teutoburg

» LE CISEAU À BOIS
Sam 2 Sep - 17:43 par Arminius von Teutoburg

» HUMOUR
Lun 28 Aoû - 16:03 par Trabus

» Choix PERSONNEL d'un calibre.
Ven 18 Aoû - 13:46 par Arminius von Teutoburg

» État technique du forum.
Ven 18 Aoû - 12:45 par Arminius von Teutoburg

» Hache : Husqvarna ou Wetterlings ?
Ven 12 Aoû - 8:37 par Arminius von Teutoburg

» Les différentes armes que j'ai testées
Lun 11 Juil - 18:05 par Trabus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 9 le Sam 14 Fév - 20:24

Partagez | 
 

 FORMES ET TYPES DE COUTEAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Trabus

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 07/12/2014

MessageSujet: FORMES ET TYPES DE COUTEAUX   Dim 10 Sep - 21:20

Voici quelque info trouver sur le net et FB









Ma connaissance étant limité dans ce domaine je laisse au plus expérimenter le soin de complété
Revenir en haut Aller en bas
Arminius von Teutoburg

avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 64
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: FORMES ET TYPES DE COUTEAUX   Mar 12 Sep - 13:56

Compléments.
Formes :
Les lames ont des bords parallèles ou en triangle, celui-ci va s'amenuisant ou s'élargissant vers la pointe. Elles comporte un simple ou un double tranchant partiel pu en totalité. Quelques une sont sinueuses comme les kriss javanais, ou dans leur moitié inférieure à l'instar des kriss moro des Philipinnes. Attention, tous n'ont pas une lame sinueuse. D'autres lames sont en feuille de sauge, c'est-à-dire plus large en leur milieux qu'à leur talon et à leur pointe.
1a. Dos droit ou à pointe élevée dans le prolongement du dos.
1b. Pointe surélévée, légérement au-dessus du dos.
2a. Pointe cimeterre, en croissant plus ou moins ouvert, le tranchant est externe, la pointe est aigüe ou plus large que le reste de la lame. Certaines formes de machettes et de couteaux dits « bolos » s'en inspirent. Le jambiya, poignard moyen-oriental est aussi de ce type.
2b. En griffe, le tranchant est interne, sont extrapolation est le kukri népalais. Serpes et serpettes sont sont de la même famille.
3. Pointe en griffe, dont l'extrémité est plus basse ou dans le prolongement de la lame. La partie incurvée constitue parfois un faux ou un vrai contre-tranchant, mousse pour l'un, affûté pour l'autre.
4a. Pointe baissée, légèement au-dessus de l'axe longitudinal de la lame.
4b. Pointe surbaissée, légèrement au-dessous de l'axe longitiuinal de la lame. Lame dite bourbonnaise
5. Pointe lancéolée, en pointe de lance se terminant en ogive plus ou moins aigüe.
6. Pointe en aiguille. Lame triangulaire très étroite, rencontrée surtout pour les stylets. Ou plus large comme la célèbre dague de combat Fairbairn-Sykes des commandos britannique lors de la Seconde Guerre mondiale et après.

Émoutures :
L'émouture en ciseau est courante chez les peuplades de Sibérie orientale (Évènes.).
Celles en feuille de sauge est le plus souvent en demi feuille de sauge. La feuille de sauge est de section lenticulaire plus épaisse en sont milieu que sur les bord. Certaines lames on aussi cette forme.
L'émouture demi creuse (Voir Le Couteau) sur les lames à doubles tranchant est dite en « langue de carpe ». L'arête longitudinale constitue une nervure entre les creux formant gouttières.
L'émouture plate partielle caractérise les couteaux scandinaves.

Beaucoup de tranchants s'arrêtent avant la garde ou le manche, c'est une partie plate, non affûtée, nommée entablure ou ricasso. Y figurent souvent le logo, le nom du fabricant et/ou le type d'acier, un code alpha-numérique. Parfois y sont usinés un quatrillage ou des stries antidérapants pour le pouce (dague U.S. V-42). Laissé en blanc, certain y gravent leurs armoiries.

Enfin, des lames comportent des dentelures sur une partie du tranchant pour couper des cordages mouillés, c'est d'ailleurs davantage par déchirure des fibres que par tranchage. D'autres ont sur leur dos une double rangée de dents destinée à couper du bois vert. Sa faible longueur limite le sciage à un diamètre équivalent à celui d'un manche à balai.

La garde ou traversière
C'est une pièce en principe métallique placée entre le manche et la lame formant une croix Elle à pour but d'arrêter la main et de protéger les doigts des coupure lors d'un coup d'estoc. Ses quillons ou branches, sont droits, en arc de cercle vers la pointe ou le manche ou en S. Quand, il n'y a qu'une branche toujours coté tranchant, on parle de quillon. Il peut être réduit à un moignon. D'autres sont munis d'une garde en « anse de panier », à l'instar des sabres et de quelques épées. Elle est parfois agrémentée de bosses importantes pour faire usage de poing dit américain (poignards de tranchée U. S. modèle 1917). D'autres couteaux et machettes modernes présentent cette configuration

Le manche
Il est droit en général, se termine par un « bec de corbin », un pommeau plus ou moins massif ou décoratif en tête d'animal. Il est pourvu d'une bélière ou d'un trou pour dragonne. Certains comportes une mitre enchapant le manche à la place de la garde et une mitre terminale faisant office de pommeau.
Sur une plate semelle, il se compose de plaquettes ou côtes. Sur soie, il se nomme fusée. Sur quelques un sont aménagées des empreinte de doigts.
Beaucoup sont constitués de rondelle de cuir ou d'écorce de bouleau (puukko Lisaakki finlandais :réf. 1244 et 2156-0) empilées.


Voir Le Couteau
Revenir en haut Aller en bas
 
FORMES ET TYPES DE COUTEAUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Types d'Architecture
» archétypes
» Idée Porte-avion et répartition des types d'avions embarqués
» Différents types de socles
» Les types de monstres :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre du Yéti :: Section publique. :: Parlons MATOS :: Taillanderie (Couteaux)-
Sauter vers: